Accumuler expérience et confiance pour Marstrand
  • M32
04 juin 2016

Newport a livré aux 20 équipes engagées sur cette quatrième étape du World Match Racing Tour, des conditions météorologiques variées sur son plan d'eau : du brouillard épais et de la bruine, du soleil radieux avec 15 nœuds de vent et ensuite des petits airs à partir des quarts de finale.

L'équipe de Spindrift racing emmenée par Yann Guichard, a profité des conditions de vent fort lors des huitièmes de finale pour battre son rival Hans Wallen avec trois victoires d’affilées. A l'issue du match, le skipper n’a pas manqué de féliciter son équipe pour son travail sur le bateau.

« L’esprit d’équipe était vraiment bon à bord. Wallén est un concurrent très fort et 'agressif'. Nous voulions faire de bons départs mais la course a été très difficile. Nous sommes vraiment contents de ces trois points gagnés à la suite en duels. »

A l'occasion des quarts de finale, Spindrift a rencontré le Danois Nicolai Sehested de TRE_FOR Match Racing. Mais avec peu ou pas de vent, l’attente a duré plus de cinq heures avant que le Comité de Course ne puisse lancer enfin une seule manche qualificative. Le but pour Yann Guichard et son équipe :  prendre un bon départ et tenter de conserver une avance jusqu’à l’arrivée. C'est chose faite, Yann Guichard remporte le duel et gagne le point qui l'emmène en demie-finales.

Mais les demi-finalistes ont été encore confrontés à de petits airs lors du dernier jour de course. Après une attente avant les premiers départs, Spindrift rencontre enfin le Néozélandais Phils Robertson de Waka Racing. Après avoir perdu la première manche de ces demi-finales, Yann Guichard qui tenait à réussir son départ, fut finalement pénalisé pour avoir coupé la ligne trop tôt. Cependant une bonne tactique et un esprit d’équipe irréprochable permirent à l’équipe de revenir à hauteur de leur concurrent, et profitant d’une pénalité pour collision, de gagner le match. Lors de la dernière manche éliminatoire, Robertson prend un meilleur départ et remporte la place de finaliste.

La petite finale devait ainsi attribuer la 3e et 4e place entre Spindrift et le sextuple Champion du Monde Ian Williams de GAC Pindar. C’est finalement Williams s'impose et monte sur la troisième marche du podium.

Pour Yann Guichard, skipper et barreur du M32, engagé pour la première fois cette saison sur le World Match Racing Tour,  l’expérience est très positive : « Nous apprenons à chaque fois un peu plus lorsque nous naviguons sur ces bateaux. Aujourd’hui nous avons perdu, nous prenons des coups, mais nous les utiliserons à notre avantage à Marstrand. »

Les prochaines courses de Spindrift racing en M32 se dérouleront du 16 au 18 juin à Göteborg, suivies par la finale du WMRT à Marstrand du 4 au 8 Juillet.