1ère épreuve et 1er podium pour Yann Guichard sur le World Match Racing Tour
  • M32
07 mars 2016

Au terme d’une semaine ventée et spectaculaire à Fremantle (Australie), Yann Guichard et ses équipiers accèdent aux demi-finales et terminent 3e sur les 20 teams engagés ; réalisant ainsi une performance remarquable pour leur première épreuve sur le World Match Racing Tour. Entouré de Christophe Espagnon, François Morvan et Sébastien Marsset, le skipper de Spindrift racing a su tirer son épingle du jeu aux commandes du catamaran M32, faisant parler son savoir-faire en matière de régate en multicoque face à une concurrence experte en match race.

Sous le soleil australien et sur une mer moutonneuse, l’élite mondiale a enchaîné des parcours techniques et extrêmement sportifs à quelques dizaines de mètres du rivage. Il fallait de la force mentale et physique pour franchir une à une les étapes. Après les sélections en flotte, l’équipage de Yann Guichard tient le rythme intense des duels, s’imposant 3,5-1 face à Keith Swington (AUS) en huitièmes de finales puis 3-1 devant Murray Jones (AUS) en quarts. Les hommes de Spindrift racing accèdent alors aux demi-finales où ils affrontent le suédois Hans Wallèn. Celui-ci l’emporte et entre en finales où il s’incline ensuite devant le numéro 1 mondial, Ian Williams (UK), vainqueur à Fremantle. Yann Guichard gagne lui sa ‘petite finale’ l’opposant au Danois Nicolai Sehested avec 2 victoires à 1, permettant ainsi à Spindrift racing de compléter le podium de l’étape australienne.

Yann Guichard, skipper de Spindrift racing : « Nous terminons notre première épreuve sur le circuit mondial de Match Racing par une troisième place. Nous sommes satisfaits d’avoir réussi à accéder au dernier carré et d’avoir gagné la "petite finale". C’est très encourageant car si je régate en multicoque depuis plus de 20 ans et que cela nous aide bien, nous ne sommes pas des experts du Match Racing. Le bateau est nouveau pour mon team et pour moi, le format également, avec des manches très courtes et très intenses. C’est vraiment physique pour l’équipage. Nous avons fait des erreurs, sur les phases de départ notamment. Maintenant, il va falloir progresser en duel et dans les manœuvres. D’ici la prochaine étape à Copenhague (Danemark – 9-14 mai), nous allons encore pouvoir nous entraîner. Nous sommes ravis de faire partie de ce circuit international où le niveau de la compétition est très élevé et nous allons travailler pour tenter d’être au top sur le Championnat du Monde de Match Racing à Marstrand (Suède) en juillet. »

Voir la galerie photos

World Match Racing Tour - Classement de l’épreuve de Fremantle

1 – Ian Williams (UK) – GAC Pindar
2 – Hans Wallèn (SUE) – Wallèn Racing
3 – Yann Guichard (FRA) – Spindrift racing
4 – Nicolai Sehested (DAN) – Trefor Match Racing Team
5 – Matt Jerwood (AUS) – Redline Racing
6 – Murray Jones (AUS) – Full Bants Racing
7 – Taylor Canfiel (ISV) – US One
8 – Mattias Rahm (SUE) – Rahm Racing
…..
20 – Mark Whittington (AUS) - South of Perth Yacht Club

épreuves du World Match Racing Tour :

2-7 mars – Fremantle, Perth (Australie)
9-14 mai – Copenhague (Danemark)
30 mai-4 juin – Newport, Rhode Island (USA)
4-9 juillet – Marstrand (Suède) : Championnat du monde de Match Race

équipage du M32 Spindrift :

Yann Guichard, skipper-barreur
Christophe Espagnon, grand-voile
François Morvan, régleur
Sébastien Marsset, équipier d’avant

Catamaran M32 :

Architecte : Aston Harald composite AB 
(Göran Marström & Kåre Ljung - Suède)

Longueur : 9,68 m
Largeur : 5,54 m (8,35 m2 avec les échelles latérales)
Grand-voile : 53,6 m2
Gennaker : 59,5 m2
Poids cible : 510 kg (inclus voiles et équipements)
Hauteur du mât : 16,8 m