Ouverture de la saison du Bullitt GC32 Racing Tour en Autriche : Spindrift racing paré au décollage !
  • GC32
26 mai 2015

La voile ascensionnelle attire les régatiers mondiaux qui s’affrontent désormais en trois dimensions à bord de multicoques volants à l’image des GC32. Du 27 au 31 mai, cinq de ces catamarans à foils menés par des équipes professionnelles se retrouvent sur le lac de Traunsee en Autriche pour l’Austria Cup, le premier grand prix du Bullitt GC32 Racing Tour 2015. Depuis le ‘pre-event’ organisé il y a un mois à Marseille, Spindrift racing a réceptionné et pris en main son nouveau bateau qui a été mis aux couleurs de l’écurie. A la barre, Yann Guichard commence à additionner de précieuses heures de vol et s’est entouré d’un équipage issu de la filière olympique qui mêle précision des gestes et qualités physiques. Tout est en place pour monter en puissance sur ce nouveau circuit européen mais la concurrence est là et l’équipage de Spindrift racing aborde ces premières régates avec l’envie de donner avant tout le meilleur de lui-même. 

“Nous avons pu naviguer avec notre nouveau bateau il y a quelques jours en France, près de notre base de la Trinité-sur-Mer,” précise le skipper. “Nous avons exploité le temps que nous avions pour travailler manœuvres et réglages. L’équipage s’est bien trouvé. Le groupe est homogène et très motivé. Les compétences sont là, la puissance également. On sent chacun très heureux de naviguer sur ce bateau et déterminé à progresser. En Autriche, nous allons entrer dans la compétition face à des teams qui ont plus d’expérience que nous en GC32 et en multicoques volants en général. Je me réjouis d’être sur ce circuit. On ressent beaucoup d’enthousiasme autour de ces bateaux et toute l’équipe de Spindrift racing a vraiment hâte d’entrer dans le vif du sujet.”

Un nouveau monde
A travers l’histoire, les marins ont d’abord découvert les continents puis chercher à accélérer ; à aller toujours plus vite sur l’eau. Multiplier les coques de leurs embarcations a souvent été gage d’accélération. Aujourd’hui, la poussée d'Archimède est plus que jamais au cœur des cabinets d’architectes. Safrans en ‘T’, foils en ‘L’, l'alphabet maritime s’enrichit et ouvre les perspectives. Cette voile aérienne est fascinante et bien évidemment incontournable aux yeux de Yann Guichard dont l’écurie Spindrift racing qu’il a fondée avec Dona Bertarelli en 2011, est présente sur différents circuits multicoques in-shore et prépare aussi une tentative de record autour du monde cet hiver à bord de Spindrift 2, le plus grand trimaran de course jamais conçu (40m).

“Enfant, j’ai eu envie de naviguer mais je n’aurais jamais imaginé que je volerai un jour ! Aujourd’hui, c’est chose faite et c’est une sensation incroyable,” confie le navigateur. “Je pense aux jeunes générations qui ont un univers fabuleux qui s’ouvre devant eux. C’est une magnifique évolution qui demande d’apprendre une nouvelle façon de naviguer. Pour voler de façon stable, il faut maintenir le bateau le plus horizontal possible, gérer donc autrement la gîte de la plateforme, vriller différemment les voiles et régler les appendices dans l’eau comme le fait un pilote avec les volets des ailes de son avion. Il faut aussi garder le corps le plus immobile possible pour bouger la main que de quelques centimètres, sinon ça décroche ! Je dirais que c’est d’une grande sensibilité et d’une impressionnante efficacité pour des instants de vol absolument grisants.”

Au cœur des Alpes
Long de 12 kilomètres, Traunsee niché au cœur des Alpes dans la région de Salzbourg est le deuxième plus grand lac de Haute-Autriche. L’Austria Cup accueille les équipages à Gmunden, ville balnéaire située sur la rive nord du lac. A l’image du Léman que les marins de Spindrift racing connaissent bien avec le circuit D35, les conditions de vent s’annoncent variables et techniques en raison du relief environnant. Les courses débuteront à 11h00 CET le mercredi 27 mai, après le briefing des skippers qui aura lieu à 9h00.

---------------------------------------------

Équipes engagées sur l’Austria Cup 2015 :
Alinghi – Ernesto Bertarelli
Armin Strom Sailing Team – Flavio Marazzi – Chris Draper
ENGIE(ex-GDF Suez) – Sébastien Rogues
Spindrift racing – Yann Guichard
Sultanate of Oman - Leigh McMillan

Équipage du GC32 Spindrift pour la Austria Cup :
Yann Guichard, skipper-barreur
Christophe Espagnon, grand voile
Jacques Guichard, réglage voiles d’avant
Thomas Le Breton, embraque, réglages
Matthieu Vandamme, équipier d’avant

Calendrier Bullitt GC32 Racing Tour 2015 :
27-31 mai : Austria Cup - Lac Traunsee, Autriche
24-27 juin : Cowes Cup - Cowes, UK
30 juillet-2 août : GC32 Sailing Cup Kiel - Allemagne
27-30 août : Trophée de Rome - Rome Fiumicino, Italie
30 septembre - 3 octobre : Marseille One Design - Marseille, France
Plus d’infos : www.gc32racing.com

Caractéristiques du GC32 Spindrift :
Dessiné par Martin Fischer sur une idée de Laurent Lenne
Longueur : 12 mètres avec le bout-dehors
Largeur : 6 mètres
Poids : 750 kilos
Tirant d’eau : 2,10 mètres
Appendices : foils en ‘L’, safrans en ‘T’
Mât : 16,50 mètres
Voiles souples
Grand-voile : 60m²
Jib : 23,50m²
Gennaker : 90m²
Décolle dès 8 nœuds de vent

Agenda de l’écurie Spindrift racing : cliquez ici