PLACE AUX FOILERS AVEC LA PREMIÈRE ÉPREUVE EN GC32 POUR SPINDRIFT
  • GC32
25 mai 2016

Quelques jours après l’étape du World Match Racing Tour à Copenhague où Spindrift racing termine 4e,  cap maintenant vers l’Italie où le team reprendra la mer dès demain avec les foilers à l’occasion du premier challenge du GC32 Racing Tour. Déjà présents la saison passée avec un podium accroché au général, Yann Guichard, spécialiste du multicoque et son équipe, participeront à 4 des 5 étapes du circuit 2016 des catamarans volants. Si le team ne cible pas un résultat sur ce Racing Tour, les objectifs à bord du GC32 Spindrift n’en restent pas moins multiples : être compétitifs sur ce type de bateau et perfectionner le vol, maintenir l’équipe à un haut niveau et continuer à travailler la cohésion en vue de la prochaine tentative de record du Trophée Jules Verne.

Le coup d’envoi de la 'GC32 Riva Cup' qui se déroulera sur le plan d’eau fermé du Lac de Garde sera donné dès demain (jeudi) et verra les neuf meilleurs équipages internationaux s’affronter.

Yann Guichard, skipper du GC32 Spindrift :
« Nous avons commencé ce circuit l’an passé : les GC32 sont des catamarans volants particulièrement exigeants, sportifs et rapides. C’est un bateau facile à faire voler, mais il reste très technique pour aller vraiment vite ! Les régates sont très disputées et cette saison, la flotte va encore s’étoffer, laissant présager un beau spectacle. Voler est devenu une nécessité pour la voile de haut niveau et nous sommes ravis de pouvoir participer à quelques étapes du circuit. Même si nous n’avons pas d’objectifs sportifs sur le GC32 Racing Tour, notre présence va nous permettre de performer sur ce type de support et de continuer à naviguer avec le coeur de l’équipage en attendant la reprise des entraînements à bord de Spindrift 2 en vue de notre prochain tour du monde. Les régates sur le Lac de Garde promettent du sport, le vent qui fonctionne essentiellement sur un régime de thermique puissant est constant sur ce plan d’eau. Nous régaterons 3 jours sur les 4 prévus puisque dès dimanche, avec l’équipage, nous devrons rejoindre Newport (USA) pour disputer une nouvelle étape du World Match Racing Tour, le circuit monotype en M32 qui reste notre objectif sportif principal cette année ».

A propos du GC32 :

Ce catamaran de 32 pieds a besoin de 8-10 nœuds pour pouvoir « voler » et ainsi être performant. L’objectif avec ce type de bateau est d’exploiter cette capacité singulière à se surélever par rapport au niveau de l’eau, permettant d'atteindre des pointes de vitesses à 40 noeuds (74km/h). Le GC32 est le monotype qui a le plus grand potentiel de vitesse et celui qui requiert la plus grande exigence technique et physique, rendant essentielle la coordination au sein de l’équipage.

Caractéristiques du GC32 Spindrift :

Dessiné par Martin Fischer sur une idée de Laurent Lenne
Longueur : 12 mètres avec le bout-dehors
Largeur : 6 mètres
Poids : 975 kilos (voiles comprises)
Tirant d’eau : 2,10 mètres
Appendices : foils en ‘L’, safrans en ‘T’
Mât : 16,50 mètres
Voiles souples
Grand-voile : 60m²
Jib : 23,50m²
Gennaker : 90m²

Équipage du GC32 Spindrift pour l'épreuve sur le Lac de Garde en Italie :

Yann Guichard, skipper-barreur
Christophe Espagnon, grand-voile
François Morvan, régleur
Paul Dagault, équipier d’avant
Benjamin Amiot, numéro deux

Equipes engagées sur le GC32 Racing Tour  :

Argo - Jason Carroll (USA)
Armin Strom Sailing Team – Flavio Marazzi (SUI)
Gunvor Sailing - Gustav Petterson (SWE)
Norauto Racing - Franck Cammas (FRA)
Realteam - Jérôme Clerc (SUI)
Spindrift racing – Yann Guichard (FRA)
Team ENGIE  – Sébastien Rogues (FRA)
Team Tilt - Sébastien Schneiter (SUI)
Orange Racing - Laurent Lenne (NED)
Malizia - Yacht Club de Monaco - Pierre Casiraghi (MON)

Programme du GC32 Racing Tour :

26-28 Mai : GC32 Riva Cup, Riva del Garda, ITALIE
3-6 Août : 35e Copa del Rey, Palma de Mallorca, ESPAGNE
22-25 Septembre : Non communiqué
13-16 Octobre : Marseille One Design, Marseille, FRANCE