Spindrift racing rejoint l’élite de la voile mondiale sur le GC32 Racing Tour 2015
  • GC32
29 janvier 2015

L’avenir de la voile se joue désormais dans les airs. Plus qu’une mode, les catamarans volants qui se sont affrontés sur l’America’s Cup durant l’été 2013 à San Francisco ont engagé la planète voile toute entière dans une profonde révolution aussi bien technologique que sportive. De cette effervescence est né, entre autres, le GC32, un catamaran monotype de 10 mètres capable de décoller dès 8 nœuds de vent. Cette libellule de carbone a déjà conquis les fines lames de la régate mondiale qui s’affrontent aussi bien en mer que sur certains des plus beaux lacs européens. Experts en multicoques, passionnés d’innovation et de compétition internationale au plus haut niveau, Dona Bertarelli et Yann Guichard, ainsi que les membres de leur écurie de course Spindrift racing, ont décidé de rejoindre le GC32 Racing Tour 2015.

Déjà engagé cette saison sur le championnat des trimarans Diam 24 avec notamment le Tour de France à la Voile en juillet prochain, Spindrift racing retrouve également le circuit lémanique des catamarans D35 avec Ladycat, skippé pour la 9e saison consécutive par Dona Bertarelli. Au large, l’écurie s’attaquera aussi cet hiver à une première tentative de record autour du monde sur le Trophée Jules Verne à bord du maxi-trimaran Spindrift 2.

Pourquoi alors se lancer sur le circuit GC32 ? « Clairement, la voile de demain se dessine aujourd’hui autour des bateaux qui volent. Non seulement sur l’America’s Cup mais aussi sur d’autres supports de régate au contact comme les GC32 et même en course au large où les nouveaux monocoques du Vendée Globe dévoilent actuellement des foils dans cette idée d’être toujours plus aériens pour être plus rapides, » rappelle Yann Guichard. « La performance et l’innovation entrent directement dans les fondamentaux de Spindrift racing, comme la volonté de courir au plus haut niveau mondial. Le circuit GC32 correspond parfaitement aux objectifs sportifs de l’écurie ainsi qu'aux objectifs de nos partenaires offrant une exposition internationale au travers des cinq pays étapes. Nous sommes très enthousiastes à l’idée d’apprendre à voler dans quelques semaines et d’affronter les meilleurs sur ce circuit qui promet d’être compétitif. »

Co-founders of Spindrift racing, Dona Bertarelli and Yann Guichard. Here at the finish of the Route du Rhum in 2014, where Yann finished in second place, solo onboard the maxi-trimaran Spindrift 2. © Chris Schmid / Spindrift racing

Un circuit en plein essor

Dotés de foils en ‘L’ et de safrans en ‘T’, les GC32 décollent même avec peu de vent et atteignent rapidement des vitesses de 25 nœuds, avec des pointes possibles au-delà des 35. Pas besoin d’être un expert pour être absolument bluffé par le spectacle de ces bateaux en équilibre à plusieurs dizaines de centimètres au-dessus de l’eau. La saison dernière, le support a attiré aussi bien des champions olympiques que des marins de l’America’s Cup ou des propriétaires passionnés. Les images de ces premières épreuves officielles ont créé le ‘buzz’ faisant honneur au jeu de mots du circuit ‘Foiling in love’ ! Cette année, le plateau non seulement s’étoffe mais les GC32 visiteront ces prochains mois : l’Autriche, l’Angleterre, l’Allemagne, l’Italie et la France.

« Spindrift racing a vocation à défendre ses couleurs sur les plus grandes épreuves de la voile professionnelle, » confie Dona Bertarelli. « Rejoindre ces teams ‘pionniers’ qui inventent le multicoque de demain nous passionne et offre aussi la possibilité à nos partenaires d’accéder à un circuit qui rayonne dans toute l’Europe. Yann a régaté plusieurs saisons en Extreme 40 et participé à l’éclosion des AC45 à aile rigide, avec toujours la performance à la clef. Ensemble, nous courrons en D35, des bateaux fins et très exigeants, et là aussi, Spindrift racing défend les plus belles places. Le GC32 représente non seulement une continuité logique pour toute l’équipe mais surtout un challenge sportif des plus stimulants. »

© Jen Edney / GC32 Racing Tour*

LES RENDEZ-VOUS DU GC32 RACING TOUR 2015 :
23-26 avril Warm-Up Marseille / France / Entraînements officiels

27-31 mai ‘Austria Cup’ / AUTRICHE / Lake Traunsee
24-27 juin ‘Cowes Cup’ / ANGLETERRE / Cowes
30 juillet-2 août ‘Sailing Cup Kiel’ / ALLEMAGNE / Kiel
27-30 août ‘Trofeo di Roma’ / ITALIE / Rome Fiumicino
30 sept-3 octobre ‘Marseille One Design’ / FRANCE / Marseille

LE CATAMARAN GC32 :
Dessiné par Martin Fischer sur une idée de Laurent Lenne
Longueur : 10 mètres et 12 mètres avec le bout-dehors
Largeur : 6 mètres
Poids : 750 kilos
Appendices : foils en ‘L’, safrans en ‘T’
Mât : 16,50 mètres
Grand-voile : 60 mètres carrés
Génois : 23,50 mètres carrés
Gennaker : 90 mètres carrés
Décolle au portant dès 8 nœuds de vent
Décolle au près des 12 nœuds de vent
Navigue à 25 nœuds, pointes à 35.
Cinq équipiers et un invité
En savoir plus : www.gc32racing.com

*Photos d'archives fournies par le GC32 Racing Tour