Spindrift racing : une nouvelle année ambitieuse !
  • Ecurie
29 janvier 2014
  • Mirabaud et Zenith, respectivement partenaire Gold et Chronométreur officiel, rejoignent l’écurie
  • Spindrift 2 sur les records de l’Atlantique Nord et des 24 heures
  • Yann Guichard au départ de la Route du Rhum sur Spindrift 2

 

-------------------------------------------------------

PALMARES DE SPINDRIFT RACING :

2013 :

Maxi-trimaran Spindrift 2 : record en équipage sur la Route de la Découverte (transatlantique Cadix, Espagne-San Salvador, Bahamas) en 6j 14h 29m, à la vitesse moyenne de 24,50 nœuds.

Maxi-trimaran Spindrift 2 : vainqueur de la Rolex Fastnet Race (scratch)

MOD70 Spindrift : 3e de la Route des Princes (tour d’Europe par étapes)

D35 Ladycat powered by Spindrift racing : 4e du Vulcain Trophy

2012 :

MOD70 Spindrift : victoire de la Krys Ocean Race (transatlantique NYC-Brest)

D35 Ladycat powered by Spindrift racing : 3e du Vulcain Trophy

-------------------------------------------------------

CALENDRIER 2014 :

D35 Ladycat powered by Spindrift racing :

Vulcain Trophy 2014

9-11 mai : GP Les Ambassadeurs

24-25 mai : Open-de-Crans

7 juin : Genève-Rolle-Genève

8-9 juin : Open de Versoix

14 juin : Bol d’Or Mirabaud

30-31 août : Open National Suisse

6-7 sept. : GP Grange & Cie

19-21 sept. : GP SNG

Maxi-trimaran Spindrift 2 

Janvier-avril : chantier de modifications et d’optimisations à Lorient (France).

Juillet-août : stand-by pour le record en équipage de l’Atlantique Nord (NYC-Cap Lizard) et celui des 24 heures.

A battre : août 2009, Pascal Bidegorry, Maxi Banque Populaire V, 3j 15h 25 mn 48s, 32,94 nds de moyenne.

Record des 24h : août 2009, Pascal Bidegorry, Maxi Banque Populaire V, 908 milles à 37,84 nds de moyenne.

2 novembre : départ en solitaire de la Route du Rhum (Saint-Malo-Pointe-A-Pitre).

-------------------------------------------------------

A propos de Spindrift racing : 

Spindrift racing est une société française d’armateurs, fondée fin 2011 par Dona Bertarelli et Yann Guichard. Cette écurie de voile de haut niveau dédiée au multicoque arme actuellement une flotte de trois bateaux : le D35 Ladycat powered by Spindrift racing, le trimaran MOD70 Spindrift et le maxi-trimaran Spindrift 2. Pour optimiser ces machines et mener à bien les défis sportifs choisis par Spindrift racing, une équipe d’une trentaine de personnes parmi les plus grands experts de leur domaine s’investie en mer comme à terre avec passion et exigence.

A propos de Mirabaud : 

Mirabaud a été fondé à Genève en 1819. Au fil du temps, il s’est développé pour constituer un groupe international. Mirabaud propose à ses clients des services financiers et des conseils personnalisés dans trois domaines d’activité : gestion privée (gestion de portefeuille, conseils en investissements et services aux gérants de patrimoine indépendants), asset management (gestion institutionnelle, gestion et distribution de fonds) et intermédiation (courtage, corporate finance et debt capital markets).
Le groupe emploie quelque 650 collaborateurs et compte des bureaux en Suisse (Genève, Bâle et Zurich), en Europe (Londres, Paris, Madrid, Barcelone, Valence et Luxembourg) et dans le reste du monde (Montréal, Hong Kong et Dubaï).

Pour plus d’informations, veuillez consulter le site : www.mirabaud.com

A propos de Zenith :

Fondée en 1865 au Locle par un horloger visionnaire, Georges Favre-Jacot, la Manufacture Zenith est rapidement reconnue pour la précision de ses chronomètres pour lesquels elle s’est vu remettre 2 333 prix de chronométrie. Rendue célèbre grâce au légendaire calibre El Primero, un chronographe automatique intégré à roue à colonnes lancé en 1969, et dont la fréquence élevée, 36 000 alternances par heure, assure une précision au 1/10e de seconde, la Manufacture Zenith dispose, depuis, de plus de 600 variations de mouvements. Fait rare, cette Manufacture se trouve aujourd’hui encore à l’endroit précis où son fondateur a bâti le premier atelier.

www.zenith-watches.com

En parallèle, Spindrift racing se fixe un double objectif ambitieux et inédit avec le maxi-trimaran.

« Spindrift 2 s’attaquera cet été à l’impressionnant chrono réalisé sur l’Atlantique Nord en 2009 par Pascal Bidégorry et son équipage à bord de ce même bateau. Avec un temps de 3 jours, 15 heures et une vitesse de près de 33 nœuds, il faudra compter sur une météo toute aussi exceptionnelle et une machine optimisée pour pouvoir l’accrocher. Nous tenterons également le record des 24h dans cette fenêtre si les conditions le permettent »

affirme cet expert du multicoque. Le skipper annonce aussi officiellement qu’il sera sur la ligne de départ de la Route du Rhum en solitaire à bord de Spindrift 2. La reine des transats réunit tous les quatre ans les marins les plus affutés du moment pour un sprint entre Saint-Malo (France) et Pointe-A-Pitre (Guadeloupe). « C’est une opportunité de partager un moment exceptionnel avec nos partenaires tout en offrant un challenge passionnant à l’équipe. En tant que compétiteur, j’ai une profonde envie de rivaliser avec les autres trimarans de la classe Ultime. Pour autant, il n’a jamais été question de transformer Spindrift 2 en version ‘solo’ mais plutôt de trouver le meilleur compromis afin d’être performant pour le double objectif de l’Atlantique Nord en équipage et du Rhum. La décision a été mûrie en accord avec Dona et nos partenaires. La transat retour de Miami, l’hiver dernier, où j’ai navigué à voilure réduite et manœuvré seul, m’a définitivement convaincu. Le mât raccourci, l’allègement général, l’adaptation des pilotes automatiques et une somme de détails nous permettront de concrétiser ce et ces défis. Si ce bateau XXL (40 mètres) sera le plus grand du port à Saint-Malo, il devra faire face à des machines taillées ou optimisées pour un homme seul. Néanmoins, je suis un compétiteur et nous travaillons pour avoir les moyens de jouer aux avant-postes. Et pour un passionné de multicoque comme moi, naviguer seul sur un tel bateau sera forcément inoubliable ! »

 

Faire preuve d’audace tout en restant pragmatique et structuré, cette approche adoptée par le team depuis la création de l’écurie en 2011 a été récompensée. Que ce soit aux commandes du Décision 35 Ladycat, du trimaran MOD70 ou du maxi-trimaran Spindrift 2, les premiers résultats sont là. A bord de ce dernier, l’année 2013 fut notamment marquée par la victoire du record de la Route de la Découverte en équipage (Cadix, Espagne-San Salvador, Bahamas) avec un chrono réduit de plus de 20 heures après une traversée de 6 jours, 14 heures, réalisée à 24,5 nœuds de moyenne. 

« Spindrift racing est une jeune écurie qui réunit une équipe de professionnels et dont le travail a rapidement porté ses fruits, » confie Dona Bertarelli, armateur et skipper de Spindrift racing. « Notre projet a pris de l’ampleur et bénéficie déjà d’une belle reconnaissance internationale. Avec Yann, nous avons les cartes en main pour franchir de nouvelles étapes. »

Spindrift racing, l’esprit d’une écurie professionnelle

« Le soutien de partenaires a été intégré dès le départ dans la stratégie de l’écurie, » rappelle Dona Bertarelli. « Nous souhaitons nourrir notre démarche entrepreneuriale par le développement de synergies avec d’autres sociétés elles aussi références dans leur domaine. Satisfaire les attentes des entreprises qui nous font confiance en partageant des aventures fortes nous tire tous vers le haut et enrichit l’histoire que nous écrivons chaque jour avec passion. Que ce soit la gestion des risques dans le milieu bancaire ou la haute technologie au service de la précision dans l’horlogerie, Mirabaud et Zenith sont en phase avec ce que nous vivons. Je suis très heureuse d’accueillir au sein de Spindrift racing ces deux acteurs suisses emblèmes de la réussite et partenaires de longue date de défis d’envergure et d’exploits humains. »

Mirabaud et Zenith, les premiers engagés 

Mirabaud a couru sur tous les océans du globe aux côtés du skipper suisse Dominique Wavre. Le groupe bancaire et financier donne aussi son nom au Bol d’Or Mirabaud, épreuve phare de la voile lémanique, «Mirabaud poursuit, par l’intermédiaire de ce partenariat, son implication dans le monde de la voile au plus haut niveau, tant sur un plan régional qu’international. Spindrift racing est en effet doté de fortes racines lémaniques, notamment par l’intermédiaire du catamaran Décision 35 qui disputera toutes les grandes courses de la région. Mais c’est aussi un projet international, qui bénéficie d’une forte présence dans le monde entier. Spindrift est actuellement clairement le projet le plus important de la voile helvétique, et nous sommes fiers d’y être associés», explique Antonio Palma, Associé de Mirabaud.

De Louis Blériot à Felix Baumgartner, Zenith, a marqué de son empreinte l’histoire de l’aviation et de l’espace. En équipant de nombreux explorateurs, la manufacture a contribué à des avancées majeures. C’est dans cet état d’esprit qu’elle rejoint Spindrift racing en tant que Chronométreur Officiel. Jean-Frédéric Dufour, Président & CEO, Zenith précise que « Chez Zenith, nous aimons miser sur des personnalités et des projets qui vont de l’avant. Dona, Yann et leurs coéquipiers ont l’étoffe de ces héros modernes qui sont vecteurs de rêve. Nous sommes honorés d’associer nos montres à leurs futures performances. »

 

2014, de nouveaux défis pour Spindrift racing

Du catamaran de lac au plus grand trimaran océanique du monde, l’équipe recherche l’excellence avec une liberté de choix et d’actions exceptionnelles. « C’est sans doute l’une de nos plus grandes forces, » affirme Yann Guichard, Président et skipper de Spindrift racing avant de présenter le programme de cette année.

« Ladycat disputera le Vulcain Trophy pour la 8e saison consécutive. A la barre, Dona sera épaulée par un équipage issu du maxi-trimaran afin d’optimiser encore la complicité et les automatismes de ce groupe déjà solide, »

explique celui qui officie sur le D35 de l’écurie en tant que tacticien.