Victoire de Ladycat powered by Spindrift racing au Bol d'Or Mirabaud 2014
  • Décision 35
14 juin 2014

Dona Bertarelli, skipper de Ladycat powered by Spindrift racing, avec Yann Guichard et tout l'équipage, signent une magnifique victoire sur cette 76e édition du Bol d'Or, devant les 518 bateaux engagés. Une très belle performance pour le team Spindrift racing et ses partenaires Mirabaud, Genes-x et Zenith, et un double exploit pour Dona Bertarelli, suite à sa premiere victoire au Bol d'Or en 2010.

Tension, concentration, suspense, attaque, audace, victoire, joie, tels ont été les premiers mots de l’équipage triomphant à son arrivée au ponton de la SNG où le vent soufflait encore à près de 25 nœuds. Cela donne une idée des conditions sportives rencontrées par Ladycat powered by Spindrift racing pour cet aller retour express du Léman, en 5 heures et 38 minutes, second temps record de toute l’histoire du Bol d’Or Mirabaud.

Ce sont donc dans des conditions sportives avec un flux de 20 nœuds, que les 518 bateaux ont franchi ce matin à 10h la ligne de départ du Bol d’Or Mirabaud. Au milieu de la flotte, les 11 monotypes D35 concentrés et pressés d’en découdre, prenaient un ris dans la GV.  Après un départ prudent, Ladycat powered by Spindrift racing se retrouvait très vite au contact de la flotte des D35 « La stratégie était de rester au contact de nos concurrents et de ne pas prendre d’options extrêmes afin de pouvoir saisir toutes les opportunités et avoir des cartes à jouer », explique Dona Bertarelli, skipper de Ladycat powered by Spindrift racing. Toute la première partie du parcours a été longue et difficile, avec une remontée au vent qui a demandé beaucoup de manœuvres et de transitions à gérer « Nous avons un peu souffert au près. Nous avions fait le choix de régler le bateau pour des conditions très ventées donc nous n’avons pas pu bénéficier des avantages de cette option sur les premiers miles. L’objectif était néanmoins d’arriver dans le paquet de tête à la mi-parcours et nous avons réussi à prendre les commandes de la flotte à 150 mètres du Bouveret », raconte Yann Guichard.

Après ce premier sprint sportif, le vent est quelque peu tombé « Nous savions que le vent allait faiblir à la mi-parcours et qu’il rentrerait à nouveau par devant et fort. Nous avons fait des options au niveau des choix de voiles en conséquence pour mieux anticiper cette dernière partie qui s’annonçait musclée » commente Christophe Espagnon. Pas de répit donc pour l’équipage de Ladycat powered by Spindrift racing qui a amorcé la dernière tranche de ce parcours, au coude à coude avec Realstone et Veltigroup, en flirtant avec des vitesses à 25 nœuds « Sur la fin, c’était vraiment très chaud, on était à pleine vitesse dans un mouchoir de poche avec Realstone et Veltigroup. Nous avons réussi à les doubler à 300 mètres de la ligne d’arrivée et ils terminent 50 mètres derrière nous. Le suspens a été jusqu’au bout ! Nous avons eu une bonne stratégie et vraiment un super travail d'équipe. Nous avions fait certains choix techniques et stratégiques qui ont payé. Pour ma part, c’est la première fois que je remporte le Bol d’Or Mirabaud. Cela représente pour moi une course mythique, une épreuve que je rêvais d’accrocher un jour dans ma carrière. Je suis vraiment super content ! » confie Yann.

Au terme des 66,5 milles parcourus en 5 heures et 38 minutes, le D35 Ladycat powered by Spindrift racing et ses 6 membres d’équipage, coupaient la ligne d’arrivée du magistral Bol d’Or Mirabaud en grands vainqueurs, devant Realstone et Alinghi, qui ferme le podium. « Nous sommes restés très concentrés pendant toute la course, car les conditions étaient vraiment difficiles et nous étions toujours à l’attaque et donc sur le fil du rasoir. Je suis très fière de mon équipe qui a bien navigué de bout en bout. C’est aussi un immense bonheur de remporter le Bol d’Or Mirabaud, surtout pour la seconde fois. Cette édition a une saveur particulière, car Ladycat powered by Spindrift racing porte les couleurs de Mirabaud. Je suis fière et émue de pouvoir partager cette victoire avec tous mes partenaires. Maintenant il faudrait qu'on réussisse encore à s'imposer sur la prochaine édition car pour remporter définitivement le challenge du Bol d'Or, il faut gagner 3 fois l’épreuve en 5 ans ! », conclut Dona Bertarelli.

Bravo à Dona, Yann, Jacques, Christophe, Xavier et Francois pour cette performance exceptionnelle.

Ils ont dit :

« Je remercie Dona, Yann et tout le team Spindrift racing d’avoir accompli le rêve auquel nous aspirions tous depuis le début de notre partenariat. J’espère que cette victoire présage d’autres beaux succès à venir. J’en suis sûr et au sein de Mirabaud nous y croyons »Antonio Palma, Associé de Mirabaud.

« Zenith est particulièrement fier de remporter le Bol d'Or Mirabaud pour la deuxième année consécutive, cette fois aux côtés de Ladycat powered by Spindrift racing. Nous sommes heureux de célébrer ce nouveau partenariat par la belle victoire d'un équipage qui a fait une brillante démonstration de ses talents au terme d'une course serrée et passionnante »Juliette North, directrice Marketing et Communication de Zenith. 
 
« Genes-x est extrêmement fier de la magnifique performance réalisée aujourd'hui par Ladycat powered by Spindrift racing. En remportant le Bol d’Or Mirabaud, l’équipage démontre son professionnalisme et ses ambitions pour cette saison », Fabio Cavalli, CEO et Fondateur de Genes-x

Equipage à bord de Ladycat powered by Spindrift racing pour le Bol d'Or Mirabaud :

Dona Bertarelli
Yann Guichard
Jacques Guichard
Xavier Revil
Christophe Espagnon
François Morvan

Nicolas Desbordes (Boat Captain)