Yann Guichard, vainqueur du Grand Prix Atlantique sur Spindrift White !
  • Diam 24
19 avril 2015

Le skipper Yann Guichard remporte le Grand Prix Atlantique qu’il a survolé à bord du trimaran Diam 24 Spindrift White. Le ‘Black’ a également animé les débats et pris aujourd’hui la troisième marche du podium. Après la victoire du Spi Ouest-France, Spindrift racing fait donc le doublé à Pornichet. Une performance de bon augure pour l’écurie à un mois et demi du Tour de France à la Voile, le point d’orgue de la saison Diam 24 qui se jouera de Dunkerque à Nice du 3 à 26 juillet prochains.

Départs ‘coque à coque’, batailles d’empannages, enfournements fumeux et explications musclées aux passages de bouées, cette épreuve de La Baule a vraiment donné un séduisant avant-gout de ce que ‘Le Tour’ offrira aux marins et au public cet été. Soleil, claques de vent à 25 nœuds sur une mer émeraude, la dernière journée du Grand Prix ce dimanche a été un pur régal pour les yeux même si certaines secondes paraissent bien longues lorsque les acrobaties frôlent la limite. Sur ces petits parcours ‘bananes’, les marins de Spindrift racing ont fait preuve d’efficacité et de sang-froid avec la régularité qui permet de prendre les meilleures places.

Yann Guichard, skipper de Spindrift White :

“Le bilan du Grand Prix Atlantique pour l’écurie est très positif puisqu’il y a une victoire avec Spindrift White et une troisième place avec Spindrift Black, ce qui est encore mieux qu’au Spi Ouest-France. C’est la preuve que nous avons continué à progresser. Il y a du chemin à parcourir jusqu’au Tour de France à la Voile mais on va déjà commencer par apprécier cette belle victoire. Nous avons bien navigué du premier au dernier jour, sur des régates du même format que pendant le Tour. Sur ces parcours resserrés, c’est encore plus physique, plus stressant et les départs sont encore plus importants. C’est un format que j’aime bien, les manches ne durent que vingt minutes, avec beaucoup de contacts et la moindre erreur de manœuvre peut être rédhibitoire. Décrocher la victoire, c’est fantastique. Les gars à bord on fait un super ‘job’. Ils maitrisent parfaitement le bateau et l’écurie dispose de marins vraiment très performants sur ce support. C’est bon signe pour la suite.”

 

Xavier Revil, skipper de Spindrift Black :

“Nous avons couru de belles manches dans de belles conditions de vent et les deux bateaux Spindrift racing ont vraiment animé l’épreuve. Cela montre que nous avons bien travaillé jusqu’ici mais on sait aussi qu’il n’y a pas le droit à l’erreur. Les concurrents sont là, le niveau est relevé avec des équipages bien entrainés et qui progressent aussi. On se rapproche de l’échéance de l’année. Il nous reste encore une dernière épreuve à l'École Navale avant le Tour de France à la Voile puis les épreuves ces prochaines semaines sur les autres séries de l’écurie avec le GC32 et le D35. En Diam 24, nous suivons notre ligne de conduite au niveau de la préparation du ‘Tour’ et les résultats nous confortent dans notre méthode.”

Spindrift racing sur tous les fronts

Au Grand Prix de l'École Navale à Brest du 15 au 17 mai, l’écurie engagera un seul Diam 24 ‘Spindrift’ comme ce sera le cas sur Le Tour de France Voile. Une occasion de se rapprocher encore un peu plus de l’exercice du mois de juillet. D’ici l’été, les autres supports de l’écurie mobiliseront les navigants du team.

En effet, dès la semaine prochaine, Yann Guichard et ses équipiers découvrent le GC32 à Marseille pour le pré-event de la saison 2015 du GC32 Racing Tour qui débute, elle, officiellement fin mai. Sur le Lac Léman, les entrainements ont déjà débuté pour Dona Bertarelli à la barre de Ladycat powered by Spindrift racing avant le premier Grand Prix D35 disputé à Genève le 8 mai. Et enfin, le chantier du maxi-trimaran Spindrift 2 entre désormais dans la dernière ligne droite avec une mise à l’eau également programmée en mai, l’objectif cette année étant, bien sûr, le record autour du monde du Trophée Jules Verne l’hiver prochain.

CLASSEMENT GENERAL DIAM 24 DU GRAND PRIX ATLANTIQUE 2015 :

GROUPE A:
1. Spindrift White, Yann Guichard (23 points)
2. Groupama, Pierre Pennec (32 points)
3. Spindrift Black, Xavier Revil (32 points)
4. Vannes Agglo Golfe du Morbihan, Matthieu Salomon (39 points)
5. CombiWest, Frédéric Guilmin (44 points)
6. West Courtage Ecole Navale, Simon Moriceau (51 points)
7. Votre Plus Long Périple, Loïc Fequet (63 points)
8. Macif, François Gabart (63 points)
9. Armor Lux – Comptoir de la Mer, Erwan Tabarly (66 points)
10. Dynamique Voile, Emeric Dary (68 points)
11. Radio Vinci Autoroutes, Jean-Baptiste Gellée (69 points)
12. Banque Populaire, Armel Le Cléac’h (76 points)

EQUIPAGE SPINDRIFT WHITE
Yann Guichard (skipper)
Thierry Douillard
Matthieu Vandame

EQUIPAGE SPINDRIFT BLACK
Xavier Revil
François Morvan
Fréderic Moreau

GROUPE B:
13. Made in Midi, Kito de Pavant (52 points)
14. PRB, Vincent Riou (61 points)
15. Grandeur Nature Vérandas, Frédéric Duthil (66 points)
16. Courrier Choc, Pierre-Loïc Berthet (66 points)
17. Sodebo, Daniel Souben (69 points)
18. Oman Sail, Gilles Favennec (72 points)
19. Ramouna, Charles Hainneville (72 points)
20. GDF SUEZ, Sébastien Rogues (75 points)
21. Prince de Bretagne, Lionel Lemonchois (85 points)
22. Agrival, Pauline Chalaux (94 points)
23. 30 Corsaires, Alexia Barrier (97 points)
24. Cheminées Poujoulat, Bernard Stamm (97 points)