SPINDRIFT RACING FAIT SA RENTRÉE !
  • Ecurie
06 septembre 2017

L’été de Spindrift racing a été actif ! En parallèle des entraînements au large à bord du maxi trimaran Spindrift 2 en juillet, le team et ses « match racers » ont également disputé en Suède puis en Russie deux compétitions du World Match Racing Tour. Quant à l’équipe technique, elle s’est concentrée sur la préparation de la machine de course noire et or en vue de sa prochaine tentative de record du Trophée Jules Verne. A l’issue d’un mois de chantier, la version « Tour du monde » de Spindrift 2, le plus grand trimaran océanique du monde, a été remise à l’eau ce matin et a rejoint son port d’attache de la Trinité-sur-mer. La rentrée a donc sonné le début d’un nouveau temps fort pour toute l’équipe!

2 coques sur 2 continents

Présente depuis 2016 sur le World Match Racing Tour, l’équipe de Yann Guichard qui a déjà disputé 3 compétitions du circuit 2017, rejoindra fin septembre la ville américaine de Chicago pour affronter une nouvelle fois les meilleures équipes internationales de la discipline. L’objectif sportif reste la grande finale qui se déroulera dans la ville de Shenzhen située au sud de la Chine fin octobre. Cet évènement décernera le titre ultime tant convoité de champion du monde de match racing.

Une préparation ultime pour un défi ultime

Le second objectif sportif pour Spindrift reste ancré sur cette course contre la montre autour du monde : le Trophée Jules Verne. Avec un nouveau temps de référence établi en 2017 par Francis Joyon en 40J et 23h, le trophée a fait un pas de géant dans l’histoire de la voile. Toute l’équipe est donc tournée vers cet objectif dans lequel le mot « défi » prendra tout son sens.

Pour aiguiser le trimaran à cette aventure, l’équipe s’est concentrée sur les appendices, l’optimisation de poids et une multitude de petits détails qui sur un bateau de cette taille peuvent vite faire la différence. 
Les nouvelles terminaisons sur les foils (ailettes qui pointent désormais vers le haut) associés à des safrans en T positionnés plus en arrière permettront de soulager l’étrave. Cette action combinée diminuera sensiblement la trainée et offrira donc un gain de vitesse à certaines allures.

Une nouvelle GV a également été installée dans un soucis de performance et de légèreté. 
Avec ce nouveau temps à battre, Yann Guichard a également choisi de réduire l’effectif pour partir en dessous de 14 (équipage annoncé prochainement), même si ce trimaran XXL impose un minimum d’équipiers pour que celui-ci soit mené au maximum de son potentiel. 
Enfin, avant de débuter un stand-by début novembre, de nouvelles sessions d’entrainements ont été programmées en septembre puis en octobre au large à bord de Spindrift 2. 

Même si le trimaran de course est taillé pour cette aventure et que l’équipage est prêt, la météo restera le juge de paix de cette course contre la montre. Avoir les bonnes conditions météos et les bons enchainements sera la combinaison indispensable pour mener à bon port un nouveau record.

Programme Spindrift racing / second semestre 2017

Septembre : 
7 sept – remise à l’eau de Spindrift 2 
Navigation technique puis sessions d’entrainements au large à bord de Spindrift 2 
Préparation à terre du Trophée Jules Verne 
26 sept au 1er oct – WMRT Match Cup Chicago 2017 

Octobre : 
Sessions d’entrainements au large à bord de Spindrift 2 
Préparation à terre du Trophée Jules Verne 
24 au 29 oct – WMRT Match Cup finals en Chine 

Communication : 
Octobre:
Annonce de l’équipage du Tour du Monde 
Lancement du nouveau site internet et cartographie dédiés au Trophée Jules Verne 
6 nov : début du stand by de Spindrift 2 pour le Trophée Jules Verne 
31 janv : fin du stand by