Spindrift racing sur la 3e marche du podium du championnat du monde de match racing !
  • M32
29 octobre 2017

C’est sur une belle 3e place que l’équipe Spindrift racing termine cette saison 2017 du World Match Racing Tour. Après un début de parcours prometteur sur ce dernier événement, en troisième place du groupe 1 lors des courses en flotte puis une victoire en huitièmes 3-1 face au suédois Johnie Betnsson, l’équipe Spindrift racing a su se maintenir dans sa lancée et s’imposer dans le haut du classement général du championnat du monde de match racing.

Tôt ce matin, les équipes encore en lice pour se qualifier pour les demi-finales ont pris possession du plan d’eau. Poussée par un vent de 8-10 nœuds, l’équipe Spindrift racing a retrouvé son adversaire Taylor Canfield qu’il menait 1-0 en quart de finale grâce au match effectué la veille. Après un bon départ et des enchaînements efficaces, Yann Guichard et son équipe remportent le second point et se qualifient pour les demi-finales.

C’est ensuite contre Torvar Mirsky que Yann Guichard et ses équipiers ont dû faire face pour accéder à la finale. Malgré quatre courses serrées, c’est finalement l’australien qui remporte son ticket pour la prochaine étape avec un score de 3-1.

Cela n’a pas entravé la motivation de l’équipe noire et or qui n’a pas lâché l’affaire contre Chris Steele en Petite Finale et qui finit par s’imposer 3-1. Yann Guichard, Christophe Espagnon, François Morvan et Sam Goodchild montent donc sur la troisième marche du podium de ce championnat du monde de match racing à Shenzhen en Chine.

Cet ultime événement du World Match Racing Tour 2017 marque le clap de fin de la deuxième saison de Spindrift racing sur les circuits en match racing. Le niveau global des compétiteurs aura monté d’un cran par rapport à la saison précédente, chaque équipe ayant amélioré sa maîtrise du catamaran M32 et les tactiques de jeu imposées par le match racing. La concurrence a donc été rude sur chaque événement de cette saison.

Yann Guichard et ses équipiers auront su tirer parti de chaque rencontre en devenant plus agressifs et offensifs. Le team aura participé à cinq événements répartis sur l’année et aura su briller sur l’Alicante Match Cup en accrochant la première place du classement avec zéro défaite. 

Une fois de retour en France, l’équipe va se concentrer sur son prochain défi, celui du Trophée Jules Verne à bord du maxi-trimaran Spindrift 2. Le stand-by débutera le 6 novembre dans l’attente de la meilleure fenêtre météo qui permettra à l’équipage de battre le record, actuellement de 40j 23h 30min. L’aventure continue !

« On est vraiment ravis de terminer sur la 3e marche du podium du championnat du monde ! On s’est bien battus toute la semaine et on a amélioré notre jeu de journée en journée. Cela ne fait que deux saisons qu’on est engagés sur le World Tour en match racing et l’année dernière on se fait sortir en quart de finale. On a bien progressé au fil des événements notamment sur les phases décisives comme les départs.

Maintenant on va ranger le M32 et se concentrer sur notre objectif principal de la saison 2017 qui est le tour du monde sur le Trophée Jules Verne. Le stand-by débute dans une petite semaine donc il va falloir rentrer et se reposer un peu car ce n’est pas le même genre d’exercice, c’est 40 jours en mer pour aller chercher un record qui va être difficile à atteindre. Mais ce qui est super c’est d’avoir navigué avec François, Christophe et Sam toute la saison en M32, ils ont fait un super boulot, on a progressé ensemble et on s’est aussi amusés ce qui était important et je pense que ça va nous servir pour le tour du monde »