Ladycat, 6e du Bol d’Or Mirabaud
  • Ladycat
10 juin 2018

Les années passent et ne se ressemblent guère sur les eaux imprévisibles du Léman. Après une édition 2017 record en terme de vitesse, le 80e anniversaire de la plus grande épreuve vélique en bassin fermé, remportée par Mobimo s’est couru dans de petits airs mettant à rude épreuve les nerfs et la concentration des 543 équipages engagés. Ladycat a rapidement pris la tête de la flotte dès la bouée de dégagement. A la sortie du petit lac, Dona Bertarelli et son équipage disposaient alors d’une belle avance sur ses poursuivants, avance qu’ils ont su maintenir sur tout le premier tiers du parcours. Entrainée par un léger vent, la flotte s’est, par la suite, peu à peu resserrée à la hauteur de Lausanne ouvrant à nouveau le jeu dans la catégorie M1. Tentant la route la plus courte vers la barge du Bouveret qui marque la moitié du parcours, Ladycat s’est littéralement retrouvé figé sur un lac d’huile sans réussir à revenir aux avant-postes. Après plus de 8 heures de course et distancé de plusieurs milles au passage du Bouveret, l’équipage toujours concentré a réussi à combler son retard sur une grande partie du retour vers Genève, resserrant l’élastique avant que celui-ci ne se retende à nouveau dans le petit lac au détriment du catamaran noir et or. Ce dernier coupera finalement la ligne d’arrivée en 6e position après 14 heures 37 minutes et 43 secondes de course.

"Le Bol d’Or a livré son verdict. Je félicite le vainqueur Mobimo. La course a été difficile pour les nerfs et même si le résultat espéré n’est pas au rendez-vous, nous sommes heureux d’avoir partagé cette édition avec toute notre équipe. Nous savons qu’à chaque édition beaucoup de bateaux peuvent prétendre à la victoire. Que du début jusqu’à la fin ce n’est jamais fini et que c’est une remise en question permanente tout au long du parcours surtout lors d'éditions peu ventées. C’est aussi ce qui fait sa beauté. Nous avons su tirer notre épingle du jeu un temps en étant en tête de la course. Cela n’a pas suffi, les cartes ont été régulièrement rebattues, c’est comme ça, cela fait partie du sport ! On aura encore de belles occasions de remporter un nouveau Bol d’Or » rapporte Dona Bertarelli, skipper de Ladycat après le franchissement de ligne.

EQUIPAGE DE LADYCAT POUR LE BOL D’OR 2018 :

Dona Bertarelli (skipper)
Yann Guichard
Xavier Revil
Jacques Guichard
François Morvan
Christophe Espagnon

Boat Captain : Philippe Echassoux