Les derniers bords de Ladycat sur le Bol d’Or 2019
  • Ladycat
23 mai 2019

Rendez-vous incontournable pour Spindrift racing, la 81e édition du Bol d’Or Mirabaud dont le départ sera donné à 10h00 le samedi 15 juin, clôturera cette année tout un chapitre de navigation écrit à bord de Ladycat. Après 13 années à sillonner les eaux capricieuses du Léman, le catamaran emblématique de Dona Bertarelli tirera en effet ses derniers bords sous les couleurs de Ladycat powered by Spindrift racing lors de la mythique épreuve suisse avant d’être remplacé par le TF35 dès 2020. Sur cette édition 2019 du Bol d’Or, Yann Guichard endossera le rôle de skipper laissé par Dona Bertarelli qui suivra avec attention la progression de son bateau de cœur et de son équipage sur la plus belle course en bassin fermé.

Ladycat powered by Spindrift racing

C’est en 2007, à bord d’un catamaran de sport de 35 pieds alors appelé Ladycat que Dona Bertarelli constitue son premier équipage, 100% féminin et participe à son premier championnat de D35 et à son épreuve phare : le Bol d’Or. A l’origine, la navigatrice n’avait pas d’autre envie que celle d’apprendre. Mais rapidement prise au jeu et forte de premiers podiums, elle remporte l’édition 2010 et devint l’une des rares femmes à inscrire son nom au palmarès de la plus grande course nautique en bassin fermé. Par la suite, l’équipe de Dona Bertarelli s’illustrera par deux fois supplémentaires, en 2014 et 2016, sur la mythique épreuve suisse et ce toujours à bord de ce catamaran lémanique rebaptisé Ladycat powered by Spindrift. L’année de cette 3e victoire, l’équipage décrochera également une victoire sur l’ensemble du championnat, récompensant l’effort, la détermination et la progression de toute une équipe. Treize années après sa mise à l’eau, l’équipage s’apprête à prendre à nouveau le départ de la célèbre boucle nautique reliant Genève au Bouveret à bord de Ladycat powered by Spindrift racing qui parcourra là ses derniers milles.

« Tout l'équipage se réjouit de cette nouvelle participation au Bol d'Or. C'est une épreuve que l'on affectionne particulièrement car elle regroupe un certain nombre de paramètres intéressants pour les compétiteurs que nous sommes. Si le plan d'eau est connu pour être technique et capricieux, l'imposante flotte de 500 bateaux mixant amateurs et professionnels offre des confrontations passionnantes et des situations de navigation rares sur un terrain de jeu restreint géographiquement. Sur cette édition, nous espérons décrocher une 4e fois ce titre tant convoité et finir ainsi, sur une jolie note, notre histoire avec Ladycat » annonce Yann Guichard.

Un équipage de fidèles

Contrainte de déclarer forfait suite à une fracture de stress à la jambe, Dona Bertarelli ne pourra participer à cette dernière rencontre à bord de Ladycat powered by Spindrift. La navigatrice suisse confie donc la barre de son multicoque emblématique à Yann Guichard lequel sera entouré d’un équipage de fidèles constitué au fur et à mesure de milles parcourus tant sur les eaux salées du globe qu’entre les rives du Léman. Aussi retrouvera-t-on à ses côtés : Xavier Revil, Christophe Espagnon, Jacques Guichard, François Morvan et Matthieu Salomon.

« Bien que je sois naturellement déçue de ne pas pouvoir être à bord cette année, je suis ravie que Yann dispose d'un équipage fidèle et expérimenté pour participer à cet événement unique » précise Dona Bertarelli.

En attendant ce grand rendez-vous annuel, les six membres d’équipage réviseront une dernière fois leurs gammes sur Ladycat powered by Spindrift racing lors de l’intense Genève/ Rolle /Genève le 8 juin prochain.

Équipage Ladycat powered by Spindrift racing pour le Bol d’Or :
Yann Guichard, barreur
Xavier Revil, régleur de GV
Christophe Espagnon, numéro 1
François Morvan, tacticien
Jacques Guichard, régleur voile d’avant
Matthieu Salomon, embraque