Spindrift racing confirme son programme sportif 2018
  • Ecurie
05 avril 2018

L’équipe de Dona Bertarelli et de Yann Guichard poursuit sa quête du Trophée Jules Verne et sera en stand by dès l’automne prochain pour une nouvelle tentative avec Spindrift 2. De la course hauturière aux régates entre 3 bouées, Yann Guichard régatera cette année encore contre les fines lames du match racing en participant au circuit mondial du World Match Racing Tour. Enfin, le catamaran noir et or, Ladycat powered by Spindrift racing, s'alignera sur la ligne de départ du légendaire Bol d’Or Mirabaud avec en ligne de mire une quatrième victoire. Quant au programme Spindrift for Schools, il prendra de l’ampleur et affichera de nouvelles ambitions afin de partager avec les jeunes générations les valeurs de la voile et du sport.

Multi… coques et circuits

Le maxi trimaran Spindrift 2 sera donc une nouvelle fois au coeur de la saison sportive du team. Si l’hiver écoulé n’a pas répondu aux attentes du team après le démâtage du trimaran alors qu'il s'apprêtait à s'élancer sur une nouvelle tentative du Trophée Jules Verne, l’équipe garde l'envie d’en découdre avec ce tant convoité record du tour du monde. Yann Guichard a donc décidé de réarmer Spindrift 2 de son mât d’origine, raccourci de 6 mètres pour la Route du Rhum en 2014. C’est donc avec cet espar en carbone de 37,7 mètres que l’équipage s’élancera l’hiver prochain.

En parallèle, pour la troisième année consécutive, Yann Guichard participera au circuit du World Match Racing Tour. Avec un podium signé lors de la grande finale de match race à Shenzhen l’année dernière, l’équipe noire et or a de nouveau en ligne de mire le titre de champion du monde de la discipline 2018. Il faudra tenter d’accrocher un podium sur chaque évènement mais surtout être prêt pour la finale qui se déroula en fin d'année autour de l’élite de coureurs mondiaux. 

Fort de son succès rencontré sur plusieurs éditions de l’épreuve suisse mythique, Ladycat powered by Spindrift racing sera à nouveau présent sur le Bol d’Or Mirabaud 2018 face à une concurrence toujours plus forte. Vainqueur de l’édition 2010, et première femme à avoir remporté l’épreuve, l’équipe de Dona Bertarelli s’est illustrée à deux nouvelles reprises en 2014 et 2016 en inscrivant son nom au prestigieux palmarès. Cette édition 2018 représente également la dernière opportunité pour le team de conserver définitivement le trophée s’il remportait un troisième succès en 5 ans. Mais le Bol reste une course difficile et semée d’embûches. Pour aiguiser sa technique et son équipage, Spindrift racing prévoit plusieurs sessions d’entrainements sur le Léman et courra en amont la Genève Rolle Genève. 

« Il s’agit d’un programme dans la continuité de ce que nous avons commencé il y a quelques années. Malgré les quelques difficultés, notre motivation reste intacte et nous sommes prêts à relever les défis. Nous avons navigué ces six dernières années en multicoques sur différents supports en nous appuyant sur une équipe solide que ce soit en mer ou à terre et j’ai confiance en elle », commente Yann Guichard.

« Pour accompagner cette nouvelle saison, l’équipe Spindrift racing a le plaisir d’annoncer l’arrivée d’Ewen Le Clech, en tant que Boat Captain de Spindrift 2. Sa connaissance du bateau, puisqu’il a participé à sa conception et sa construction en 2008, font de lui un expert de confiance. Il reprendra une partie des missions gérées par Antoine Carraz, collaborateur clé de l’équipe Spindrift depuis ses débuts, récemment impliqué dans de nouveaux projets professionnels. Nous remercions également vivement Stéphane Guilbaud, avec lequel notre collaboration est arrivée à son terme. Nous sommes reconnaissants de son soutien, son investissement et son professionnalisme pendant ces 3 années au sein de l’écurie. Pour répondre aux nouvelles ambitions de Spindrift for Schools, Victoria Low, sera en charge du développement de nouveaux projets et programmes pédagogiques que nous présenterons prochainement » conclut Dona Bertarelli.